Accéder au contenu principal

Habillage du couffin

Bonjour

A J-2 mois, il devient important de tout préparer...
Monsieur Chéri a ramené le couffin familial. Celui-ci a vu les premières nuits de ses frères et sœurs, neveux et nièces, de sa fille et son fils...
Du coup pour la venue de Pimprenelle cela faisait sens de le ressortir... J'aime bien ces objets teintés d'histoire familiale.
Pour autant j'avais envie de lui faire une petite beauté concernant son habillage. Je n'avais pas mesuré ce qui m'attendait...
Après avoir choisi avec mon homme au Toto de Cambrai un petit tissu de coton rayé blanc et rose et un croquet blanc (Notez le sens de l'implication de Monsieur chéri dans l'histoire!!!!) me voilà lancée.
Or première difficulté : sur le tour du couffin d'origine l'élastique était un peu détendu du coup pour moi, qui suis loin d'être le reine des mesures et qui n'avais jamais cousu d'élastique sur tissu, le premier essai n'a pas été très concluant... Alors patiemment j'ai tout redéfait (ben oui cela m'apprendra à ne pas faire de prototype...). Ça m'a pris deux bonnes heures mais en même temps cela m'a bien cloué à mon canapé...
J'ai donc laissé le chantier traîner deux bonnes semaines après cet incident.
Puis après avoir eu une bonne série de contractions j'ai un peu paniqué et me suis dit qu'il était temps de m'y remettre.
Finalement j'ai découvert que pour avoir un meilleur rendu il suffisait d'élargir le plus possible le point zigzag et ainsi l'élastique et le tissu se retrouvaient cousus avec plus d'élégance.
Il ne me restait plus qu'à gérer les attaches, je voulais au début faire des fentes comme sur le modèle mais Monsieur Chéri lui avait une autre idée: "pourquoi tu ne fais pas une ouverture similaire à une boutonnière ?
Retour à la prise de mesures et énorme sueur froide lorsque j'ai cru m'être plantée lorsque j'ai tenté d'enfiler le tour la première fois...
Deuxième difficulté : je n'avais jamais fait de housse de matelas, or tous les tutos que j'ai trouvés étaient pour des matelas carrés... "Dis mon cœur, je ne peux pas faire ça pour le matelas du couffin ? "(Monsieur chéri est ingénieur, il a donc bien plus le sens de la géométrie que moi....) Je me doutais qu'il allait répondre par la négative mais qu'il me donnerait aussi la solution...
Donc si vous avez aussi cette difficulté : pour un matelas rectangle la technique revient à enlever 1 carré dans chaque coin pour créer le volume. Avec un matelas ovale il suffit de faire 8 petits triangles (soit 2 petits par arrondis) au niveaux des arrondis et le tour est joué.

Voilà pour les petites péripéties et voici le résultat:







Posts les plus consultés de ce blog

Stockholm de Charlotte Auzou

Bonjour,


J'espère que vous allez bien.


De notre côté nous avons quitté le rude hiver du ch'Nord pour faire une petite virée au soleil.
J'en ai profité pour emmener quelques cousettes et les photographier.
Voici une petite réalisation taillée dans une popeline de coton (achetée aux Coupons St-Pierre à Lille).
Haut très simple, aucune difficulté de montage, manches raglan : super facile à réaliser et à porter !
Je vous souhaite une bonne fin de semaine.




Magnésium: Deuxième version haute en couleurs

Bonsoir,

Je souhaite partager avec vous une de mes coutures les plus abouties: il s'agit de ma deuxième version du dernier patron d'Ivanne S, Magnésium, un manteau droit mixte.
Je partagerai bientôt avec vous ma première version faite pour ma petite puce mais il me reste un biais à poser... du coup ça vient un peu dans le désordre...
Ma première réalisation m'a tellement emballée que j'ai tout de suite enchaîné.
Et oui, on a cru que le printemps arrivait alors il y avait urgence (et depuis le froid revient...).
Pour cette réalisation on change de style avec cette gabardine verte achetée à Tenerife, il fallait un tissu de doublure qui ait du peps et une passepoil qui réveille : rose fuchsia s'imposait...
Ce modèle correspond à la version avec un pli dans le dos, martingale, col rabattu, double rangée de boutons (seul ceux de droite ont des boutonnières) et doublure intégrale.
Ce genre de cousette prend du temps mais grâce au livret d'instructions d'Ivanne qu…

Mon pull Chauve souris

Bonjour,

j'ai acheté l'ouvrage Vestiaire Scandinave, de Annabel Benilan.
Comme d'habitude avant de l'acheter j'ai fait un tour sur la blogosphère. Je n'ai trouvé que peu de réalisations et j'ai même lu quelques commentaires peu motivés. Ce que je ne m'explique pas!
Car les modèles proposés ont une belle ligne épurée, tout à fait au goût du jour, qui permettent à notre créativité de s'exprimer.

Après avoir réalisé deux blouses Karolina et la robe Brigitta je dois dire que je suis séduite : 

les modèles correspondent aux tailles annoncées (ce qui n'est pas le cas de tous mes patrons et rien ne m'énerve plus que de perdre du temps en reprenant les modèles...)les instructions de montages sont claires et détaillées (parfois même originales et dans l'optique de nous simplifier la vie tout en ayant un beau rendu).
Bref je suis contente de mon achat!

Le pull Viola ne m'avait pas tapé dans l’œil en premier lieu. 
Puis je me suis dis que les précédent…